La viticulture est pratiquée dans les Abruzzes depuis l’Antiquité comme l’atteste Plinio l’Ancien dans ses oeuvres en parlant de “Vinam Trebulanum”. La production de vin s’est transmise depuis des siècles pour atteindre une production equivalente à 36 000 hectares de vignobles.
Les vignobles se trouvent surtout dans la province de Chieti, mais la province de Teramo se distingue par la qualité des ses produits.
Les plus importants producteurs de la zone, qui s’étend sur les collines de Colonnella, Controguerra, Corropoli et Torano, se sont unis en 1996 et ont instauré l’appellation d’origine contrôlée pour certains types de vins produits dans ce territoire. A la base de cette production on retouve toujours les vins Montepulciano et Trebbiano d’Abruzzo ; en outre, on y trouve le vin mousseux obtenu à partir des raisins Trebbiano (60 %) melangés aux raisins Chardonnay, Verdicchio, Pecorino, Novello, “passito” blanc et rouge.
L’itineraire pour visiter les caves les plus importantes de cette région, commence à Colonnella, petit village de la renaissance d’où on peut voir un beau panorama aussi bien de la Val Vibrata que de la Vallata del Tronto et où on peut goûter aussi bien les vins de la cantina sociale de Colonnella, que les vins de la cantina Lepore , dont le vin Montepulciano D’Abruzzo Riserva Luigi Lepore.
On continue vers Controguerra avec son ancienne tour médiévale ou sur le versant Nord du Tronto on trouve l’entreprise de Camillo Montori, dont les étiquettes les plus connues sont “Leneo Moro”, “Leneo D’Oro” et “Poderi di Fonte Cupa”.
En restant dans les alentours de Controguerra on trouve la cantine sociale d’Illuminati , la plus ancienne de la région et dont la production atteint le million de bouteilles.
En passant par Nereto, on rejoint Torano Nuovo où parmi les diverses entreprises , se démarque celle du Baron Pietro Cornacchia avec des vignobles à bâches et rangées et dont 85 % de la production est exportée à l’étranger surtout aux Etats Unis, en Europe du Nord, au Japon et en Nouvelle Zélande.